Les premières mesures à prendre sont celles qui permettent d'éviter l'aggravation de l'accident, ou la survenue d'un deuxième accident (collision en chaîne) encore faut-il savoir ordonner ses interventions.


Protéger

Ø      Garez correctement votre véhicule pour ne pas constituer un risque d'accident supplémentaire, si possible après l'accident pour ne pas gêner l'approche des secours, faites en sorte que personne ne reste à l'intérieur de votre véhicule.

Ø      Allumez vos feux de détresse 

Ø      Signalez l'accident de 150 à 200 mètres avant et après l'accident. Utilisez les triangles de signalisation

Ø      Coupez le contact des voitures accidentées. Eventuellement, débranchez les batteries.

Ø      Ne fumez pas et veillez à ce que personne ne fume pour limiter les risques d'incendie.

Ø      De nuit, utilisez une lampe de poche et éclairez les voitures accidentées

Ø      Mettre les passagers non blessés à l'abri (derrière une glissière de sécurité par exemple), à l'extérieur du véhicule. Évitez de sortir du côté de la circulation et préférez la portière du côté opposé au trafic.

Note : en cas de feu, dirigez le jet de l'extincteur vers la base des flammes. A défaut d'extincteur, utilisez de la terre, du sable ou une couverture, mais jamais de l'eau!!!


Alerter

 Il faut ensuite impérativement alerter les secours sans penser qu'une autre personne les aura prévenus.. Souvent les minutes comptent et même des secondes peuvent sauver la vie d'une personne.

Plusieurs numéros peuvent être composés, ils sont interconnectés :

 

Le 100 : Service médical d’urgence

 

 

Le 18 : Sapeurs Pompiers

En Belgique

Le 101 : Police

 

En France

Le 17 : Police – Gendarmerie

 

 

 

 

Le 15 : S.A.M.U.

·         Le 112 : Numéro de toutes urgences, accessible à partir d’un téléphone mobile, même à l’étranger

Sur autoroutes, les appels sont émis de la borne d’appel d’urgence la plus proche, ce qui permettra une parfaite localisation par les services de secours.

Donnez des renseignements complets aux services de secours:

Ø      nature de l'accident et des véhicules impliqués (type et nombre)

Ø      nombre exact et état des victimes

Ø      lieu précis de l'accident (référez-vous aux panneaux, bornes...)

Attendez que l'on vous dise de raccrocher, n'en prenez pas l'initiative


 

Secourir

En attendant l'arrivée des secours, il convient d'assister les blessés sans risquer d'aggraver leur état. Si le blessé saigne abondamment:
- essayez d'arrêter l'hémorragie en comprimant la plaie avec un gros pansement (serviette par exemple) ou

avec votre poing
- vous pouvez fixer le pansement avec une bande serrée fortement mais sans excès
- ne placez un garrot qu'en cas de nécessité absolue sans oublier d'indiquer l'heure où vous l'avez posé.

Si le blessé ne respire plus (ou respire très mal):
- desserrez ses vêtements
- débarrassez sa bouche des corps étrangers (caillots de sang, terre, dentier...)
- au besoin, pratiquez le bouche à bouche

Ce qu'il ne faut surtout pas faire
-
Donner à boire à un blessé
- Transporter un blessé grave dans sa voiture
- Retirer le casque d'un motocycliste blessé
- Laisser le blessé exposé au froid ou aux intempéries (couvrez-le avec une couverture)
- Déplacer un blessé, ou tenter de le sortir d'une voiture, sauf pour le protéger d'un risque imminent (incendie,

  éboulement, noyade, chute dans un ravin

Note: Si le déplacement d'un blessé est rendu obligatoire par l'un des cas mentionnés ci-dessus, veillez à:

- ne pas tirer le blessé par les membres

- éviter toute torsion de la colonne vertébrale
- placer le blessé en position latérale de sécurité (allongé sur le côté avec le genou fléchi pour qu'il ne roule
pas)

 

Lamrod